Mise à jour :
5 janvier 2012
196450 visiteurs
depuis le 9 août 2007

Gare d'Egreville

Gare d'Egreville

Cliquez sur la carte* pour voir l'autre côté de la gare...

La ligne Montereau-Château-Landon passant par Egreville (77) fut ouverte en 1889. La gare d'Egreville devint un nœud ferroviaire en 1901, à l'ouverture de la ligne Sens-Egreville. L'exploitation de la ligne fut supprimée en 1959. Aujourd'hui, il ne reste plus rien de la gare de voyageurs, autrefois située au nord de la commune. Seule la "rue du Petit Train" évoque encore ce passé.

Le journaliste et archéologue érudit Paul Quesvers a emprunté le chemin de fer départemental juste après sa construction. Dans son ouvrage De Montereau à Château-Landon paru en 1889, il donne une description très vivante de l'ambiance qui régnait à l'époque dans la gare d'Egreville :

« "Egreville ! deux heures d'arrêt !! tout le monde descend !!!" Nous ne sommes que trois voyageurs, mais au-devant de nous, se précipitent trois garçons d'hôtel à casquettes, galonnées d'argent et portant l'inscription de leurs maisons respectives, en lettres non moins d'argent : Hotel Saint-Martin — Hotel de France — Hotel du Lion-d'Or. On se croirait dans une grande ville ou tout au moins dans une ville d'eaux ; je suis fort perplexe pour choisir entre ces trois hôtels : aussi, pour sortir d'embarras, je vais déjeuner chez un ami.

La gare d'Egreville est une grande station : elle possède le dépôt des trois locomotives de la compagnie et c'est là qu'on allume... quelquefois, le charbon de Paris qui chauffe... insuffisamment, les chaufferettes offertes aux voyageurs. C'est aujourd'hui La Toussaint, fête chômée : tout Egreville est là pour voir arriver les voyageurs et, si nous insistions, je crois qu'on nous porterait en triomphe, tant les habitants sont fiers de leur chemin de fer et de leur dépôt de machines. Ils voient, dans l'ouverture de la ligne nouvelle, un moyen assuré d'accroître le commerce et la population de leur commune et qui sait ?... peut-être de redevenir, quelque jour, le chef-lieu du canton. »

* Carte postale ancienne (Collection Médinger-Guerré) - Merci aux collectionneurs pour nous avoir prêté leurs cartes.


Pont ferroviaire

Ce pont ferroviaire sur le Lunain à Montacher-Villegardin (89), au nord de la commune (à côté du stade) et non loin de l'ancienne gare, est un des vestiges de la voie de chemin de fer du Petit Train sur la ligne Sens-Egreville.


A voir également :

Qui sommes-nous ? Haut de page